Tutorial

Etape 1/3

Utilisez pour les recettes que vous n'aimez pas. Nous ne vous les suggérerons plus.

Etape 2/3

Utilisez pour enregistrer la recette et profiter de propositions similaires

Etape 3/3

Utilisez pour ajouter les recettes que vous voulez à votre liste de courses. Nous vous aidons à élaborer une selection variée.

Cette icône indique que ce plat est à dominante "viande" Viandes rouges et blanches, volailles, charcuteries Le rôle de cet icône est d'indiquer si le plat est plus riche qu'un autre en calories, et/ou sel, et/ou matières grasses et /ou graisses saturées Voir les icônes

Veau marengo

Brocolis

01:00

Total: 60 min

00:20

20 min

00:40

40 min

3.849057 0 5 53

votes

Ingrédients

4 couverts
  • 400 g Blanquette(s)
  • 400 g Tomate(s)
  • 500 g Brocolis
  • 50 g Champignon(s) de Paris
  • 2 Carotte(s)
  • 20 cl Vin blanc
  • 1 Cube(s) de bouillon de légumes
  • 2 cuillère(s) à café Farine de blé blanche
  • 2 Oignon(s)
  • 6 brin(s) Persil
  • 2 Gousse(s) d'ail
  • 1 noix Beurre
  • 4 cuillère(s) à soupe (volume) Huile d'olive
  • 4 pincée(s) Sel
  • 4 pincée(s) Poivre

Préparation

  • Épluchez et émincez les oignons et l’ail.
  • Grattez les carottes et coupez-les en rondelles.
  • Nettoyez les champignons et coupez-les en lamelles.
  • Pelez les tomates et coupez-les en cubes.
  • Faites dorer la viande dans une Cocotte-minute avec un fond d’huile d’olive.
  • Saupoudrez de farine.
  • Ajoutez les oignons, l’ail et les carottes.
  • Remuez 5 min sur le feu.
  • Ajoutez les tomates, le persil, le vin blanc, 20 cl de bouillon, salez et poivrez.
  • Fermez la cocotte et comptez 30 min de cuisson dès le premier sifflement.
  • Pendant ce temps, faites cuire les brocolis 15 min à la vapeur.
  • Faites fondre le beurre dans une poêle, mettez les champignons à cuire 5 min en remuant.
  • Ouvrez la cocotte, jetez-y les champignons, laissez sur le feu 5 min en mélangeant doucement.
  • Servez le veau marengo accompagné des brocolis.

Conseil du chef

  • Aucun aliment n’est interdit ! Pris individuellement, il n’y a pas de bon ou de mauvais aliment.