$category.getTitle($locale)

Tendance no waste

Slow Food : temps, fraîcheur et conscience

back
« Où est-ce qu’on mange ? » dit l’adage, mais nous sommes encore nombreux à essayer un nouveau régime chaque mois. De nombreux régimes tendance comme le régime Paleo ou le régime cru visent la simplicité, les produits naturels et une alimentation différente. Le mouvement Slow Food®1 aussi, avec une invitation à « manger en conscience » mais qu’en est-il vraiment ?

Les origines du mouvement Slow Food®

Le mouvement Slow Food® a été initié par Carlo Petrini dans les années 1980.

La volonté était de protéger les traditions gastronomiques régionales italiennes et de préserver les plaisirs culinaires de la région méditerranéenne.

En un mot, ils proposaient de ralentir : manger lentement, faire pousser les produits en respectant les cycles de la nature et prendre le temps de préparer de bons repas !

Aujourd’hui, le mouvement Slow Food® s’est solidement implanté un peu partout dans le monde. Ses adeptes réfléchissent aux politiques alimentaires, à leurs origines, à leur importance pour la culture et à l’impact de l’agriculture sur l’environnement.






C’EST QUOI LA SLOW FOOD EN FAIT ?



L’opposé du fast food ! Deux objectifs principaux guident le programme Slow Food.

Primo : une agriculture durable, une production locale et des recettes traditionnelles. Les adeptes de ce régime préfèrent les fruits et légumes frais et de saison, des graines et des ingrédients naturels cultivés dans le respect de l’environnement.

En règle générale, ils privilégient la viande et les légumes produits localement, sans manipulation génétique ou usage de pesticides. Un yaourt nature ou un produit au lait fermenté (consommé depuis des siècles et dans de nombreuses cultures) est aussi souvent ajouté.

Deuzio : avec la Slow Food, les gens prennent le temps de choisir des aliments favorables à un meilleur équilibre alimentaire, de cuisiner des plats variés et d’être soucieux de la qualité de leur alimentation.

Quels sont les bénéfices du mode de vie Slow Food ?

Les gens qui suivent le mouvement Slow Food® disent souvent qu’ils découvrent – ou redécouvrent – le plaisir de se nourrir en faisant des choix conscients et éthiques. Ils prennent le temps de lire les étiquettes sur les emballages, traquent les ingrédients simples et locaux, se soucient du bien-être animal et valorisent la production artisanale.

Les adeptes du slow food militent également pour la biodiversité alimentaire en préservant d’antiques traditions culinaires. Choisir des bons aliments va de pair avec le fait de cuisiner vos propres repas : que ce soit pour la sauce de vos pâtes, vos salades, ou encore pour des en-cas.

Enfin, suivre le concept de Slow Food est un autre moyen de surveiller vos habitudes alimentaires : manger à table plutôt qu’à votre bureau, téléphones portables et TV éteints, en profitant des saveurs et en passant du bon temps avec vos proches… Vous faites attention à ce que vous mangez et vous vous détendez, mais pas que : bien se nourrir, c’est aussi adopter la bonne attitude et la bonne posture pendant les repas – le genre de « détails » auxquels on peut ne pas prêter attention quand on est pressé !

Prêt à ralentir ?


 

Yaourt DANONE Nature : simple, savoureux


Vous cherchez un bon en-cas qui a environ 7 000 ans2 d’expérience ? Pensez au yaourt DANONE Nature et à ses nutriments essentiels comme le calcium et les protéines. Savez-vous que le seul sucre contenu dans le yaourt DANONE Nature est le lactose - ce sucre issu du lait. Il contient aussi des ferments qui peuvent améliorer la digestion du lactose chez les personnes qui éprouvent des difficultés à le digérer3


1 What is Slow Food ?, Slow Food in the UK, 2017
2 Don Tribby. Yoghurt. Chapter 8 in The Sensory Evaluation of Dairy Products. Eds. Stephanie Clark, et al. Springer Science & Business Media, 2009 ISBN 9,780,387,774,084 Page 191
3 Les ferments vivants du yaourt facilitent la digestion du lactose du produit chez les personnes ayant des difficultés à le digérer