Ces idées venues du froid

Les secrets d'un plat mijoté réussi

back
Quoi de mieux qu’une savoureuse blanquette ou un bœuf bourguignon pour se réchauffer ?
Préparez vos carottes et dégainez votre laurier, car vous allez devenir l’expert(e) du mijoté !

1. CHOISIR LES BONS PRODUITS

LÉGUMES : Le secret pour un plat mijoté riche en saveurs ? La diversité ! Plus les légumes sont variés, plus vous obtiendrez un bon mijoté. Vous pouvez assortir les basiques (pommes de terre, carottes, chou, navet, poireaux, oignons) à des légumes anciens (très facilement trouvables au marché) : panais, carottes anciennes, navets boule d’or, rutabaga etc.

VIANDE : Pour une version légère, privilégiez des viandes maigres : volaille sans peau, rôti de porc dégraissé, cubes de bœuf etc. Pour une version gourmande, misez sur les bas morceaux : palette de porc, jarret de veau (ou de porc), épaule d'agneau.

2. CONCOCTER UN BOUILLON SAVOUREUX

Assortissez herbes fraîches (persil, cerfeuil) et sèches (thym, laurier, romarin) et découvrez la vidéo de Sonia, notre Chef astuçologue, pour réaliser un joli bouquet aromatique !

POUR DONNER ENCORE PLUS DE GOÛT ?
Vous pouvez faire revenir quelques instants vos oignons, céleris et carottes avant de les mettre dans le liquide de cuisson. Vous pouvez également piquer vos oignons avec quelques clous de girofle.

POUR RÉALISER VOTRE BOUILLON MAISON,
Faites chauffer un demi-litre d’eau, avec votre bouquet garni et un cube de bouillon de légumes. À ébullition, laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes puis arrêtez la cuisson. Et le tour est joué !

PRÉFÉREZ LES ÉPICES AU SEL
N’ajoutez pas trop de sel à votre mijoté et misez plutôt sur les épices et les condiments pour lui offrir un goût plus intense :
Mettez la première partie du sel à mi-cuisson puis la seconde en fin de cuisson. Parsemez d’un peu de poivre en fin de cuisson (il n’aime pas la chaleur !)

Je compose mon bouquet

3. TROUVER LA JUSTE CUISSON

FAITES SAISIR LA VIANDE
Avant de faire mijoter vos morceaux de viande, il est très important de les faire dorer quelques minutes, afin qu’ils puissent offrir des arômes plus intenses à votre plat.
Le secret pour une viande bien dorée ?
Saisissez vos morceaux à feu vif dans une sauteuse avec un peu de beurre, un par un, en les faisant dorer de chaque côté.

PRIVILÉGIEZ UNE CUISSON DOUCE ET EN VASE CLOS
Une fois les morceaux bien dorés, faites cuire votre viande avec votre bouillon en préférant une cuisson longue à feu doux.
Afin de préserver la richesse du bouillon et la tendreté de la viande, évitez au maximum l’évaporation, vous pouvez mettre une feuille de papier aluminium entre votre cocotte/mijoteuse et son couvercle. les légumes

NE FAITES PAS CUIRE LES LÉGUMES EN MÊME TEMPS
De manière générale, il vaut mieux ajouter les légumes 45 minutes avant la fin de la cuisson de votre viande et vous assurer qu’une fois découpés, ils seront tous de taille plus ou moins égale. Les légumes ayant temps de cuisson différents, il conviendrade les ajouter en fonction : les pommes de terre et carottes par exemple prennent plus de temps que le chou ou le poireau.

IDÉE RECETTE

Ces conseils vous ont mis l’eau à la bouche et vous imaginez déjà les effluves savoureux émanant de votre cocotte ? Pourquoi ne pas vous laissez tenter par un mijoté d’agneau aux épices et pruneaux !

Je teste cette recette