$category.getTitle($locale)

La Dolce Vita

Bien-être : 5 fois par jour prenez du temps pour vous

back
Comme beaucoup, vous menez une vie bien remplie avec un tas de choses à faire chaque jour. Vous avez l’impression de ne plus avoir de temps pour vous ? Voyons comment réorganiser votre agenda pour trouver 5 occasions de vous octroyer 5 minutes afin de vous reconnecter avec vous-même. Mais avant, asseyez-vous, respirez profondément et détendez-vous

5 minutes au petit-déjeuner : savourez une boisson chaude aux aurores…

Vos matins ressemblent à une course effrénée ? Essayez de mettre l’alarme 15 minutes plus tôt et commencez par savourer votre boisson chaude en regardant le soleil se lever. Admirez la nature s’éveiller, observez les lumières de la ville s’éteindre une à une et les couleurs du ciel évoluer. Fermez les yeux pendant une minute, écoutez tous les sons qui vous entourent et visualisez la magnifique journée qui s’annonce…Mais d’abord finissez votre petit-déjeuner avant d’attaquer la journée.

5 minutes au bureau : reconnectez-vous à la nature…

La journée de travail peut être longuette. Au lieu de vous rendre à la machine pour une pause-café, quittez plutôt le bureau afin de prendre un bon bol d’air frais et ce, quel que soit la météo. Marchez un peu, respirez et détendez-vous. Selon une série d’études internationales1, être dehors peut se révéler énergisant.

Vous travaillez sur un ordinateur ? Alors, laissez bien votre téléphone portable sur votre bureau avant de faire votre break dehors, pour profiter de la lumière naturelle et admirer l’horizon. Cela vous aidera aussi à détendre les muscles de vos yeux !

Et si vraiment vous ne pouvez pas sortir, sachez qu’il a été démontré que le simple fait de regarder des photos de nature pouvait aussi être bénéfique1 !

Au minimum 20 minutes au déjeuner : mangez sainement en prenant votre temps

Quelle que soit la nature de votre repas — un déjeuner d’affaires, dans un parc ou sur une terrasse — déconnectez-vous au moins vingt minutes pour déjeuner en pleine conscience et être à l’écoute de vos propres sensations.

Ne considérez pas la nourriture comme un simple carburant ; concentrez-vous sur les arômes et vos sensations en bouche. Essayez de deviner quelles sont les saveurs et savourez chaque texture.

10 minutes l’après-midi : optez pour une pause bien-être!

Une petite faim dans l’après-midi ? Offrez-vous une pause savoureuse avec par exemple un fruit ou un yaourt. Ce sont des en-cas faciles à consommer et bons à savourer mais aussi parfaitement complémentaires si vous optez pour les deux ! 

5 minutes le soir : marchez pieds nus dans l’herbe…

Comme vous l’avez fait au tout début de la journée, assurez-vous de prendre cinq minutes pour vous en soirée.

Si vous sentez que vous allez devoir courir entre les enfants, la nounou, le supermarché et vos différents rendez-vous, tentez de vous octroyer une pause « avant » de quitter le bureau, en méditant quelques minutes.

Plus tard, chez vous, vous pouvez essayer de marcher pieds nus dans le jardin, ou vous offrir peut-être une courte séance d’étirements. Vous pouvez aussi réciter des poèmes ou dessiner des mandalas… La famille et les corvées ménagères peuvent bien patienter… cinq minutes !

Il y a plusieurs façons de recharger ses batteries — trouvez celle qui vous convient le mieux, et souvenez-vous que prendre du temps pour vous, tous les jours, n’est souvent qu’une question de volonté.


 

Pourquoi ne pas prendre du temps… pour vous ?


Toute la journée, vous prévoyez du temps pour caler des réunions de travail ou des rendez-vous privés. Réservez-vous un temps pour vous dans votre agenda et concentrez-vous sur vos propres besoins. Peu importe que vous soyez très occupé, prendre du temps pour vous peut vous aider à vous sentir bien et à revenir plus concentré2 !



1 Vitalizing effects of being outdoors and in nature, Richard M.Ryan, Netta Weinstein, Jessey Bernstein, Kirk Warren Brown, Louis Mistretta, Marylène Gagné, Journal of Environmental Psychology Volume 30, Issue 2, June 2010, Pages 159-168
2 Brief and rare mental ‘‘breaks’’ keep you focused: Deactivation and reactivation of task goals preempt vigilance decrements, Atsunori Ariga, Alejandro Lleras