Tutorial

Étapes 1 de 3

Utilisez pour les recette que vous n'aimez pas. Nous ne vous suggérerons plus de telles recettes.

Étapes 2 de 3

Utilisez pour sauvegarder la recette et voir davantage de recettes comme celle-là.

Étapes 3 de 3

Utilisez pour les recettes que vous voulez ajouter à votre liste d'épicerie. Nous vous aidons à bâtir une sélection variée.

Cette icône signifie qu'il s'agit d'une recette à base de viande. Viandes rouges et blanches, volaille, charcuterie Le symbole sur l'étiquette indique une recette plus riche que les autres en calories, en sel, en lipides ou en gras saturés. Voir toutes les étiquettes

Filet de poulet Sambre et Meuse

Haricots verts

00:25

Total : 25 min

00:10

10 min

00:15

15 min

4.125 0 5 8

évaluations

Ingrédients

1 portion
  • 100 g Poitrine(s) de poulet
  • 150 g Haricots verts
  • 1 Tomate(s)
  • 1 Blanc(s) de poireau(x)
  • 1 Échalote(s)
  • 4 brin(s) Estragon
  • 2 noix Beurre
  • 5 ml (1 cuillère(s) à thé (volume)) Huile d'olive
  • 15 ml (1 cuillère(s) à soupe) Vin blanc sec
  • 1 cuillère(s) à soupe Crème fraîche demi-écrémée
  • 1 pincée(s) Sel
  • 1 pincée(s) Poivre

Étapes de préparation

  • Faites cuire les haricots verts d’après les consignes figurant sur l’emballage, ils doivent rester croquants.
  • Mondez la tomate et coupez-la en dés.
  • Ciselez l’estragon.
  • Épluchez et émincez finement l’échalote et le poireau.
  • Chauffez l’huile d’olive dans une sauteuse et faites rissoler le poulet de chaque côté pendant 2 min.
  • Revenez à feu doux, salez, poivrez, et prolongez la cuisson 3 à 4 min. Réservez au chaud.
  • Faites revenir le poireau et l’échalote dans le beurre pendant 2 min.
  • À feu vif, incorporez le vin et laissez réduire 1 min.
  • Ajoutez les dés de tomate, mélangez, et hors du feu incorporez la crème.
  • Laissez mijoter à feu très doux pendant 3 min.
  • Ajoutez l’estragon et laissez mijoter encore 1 min.
  • Versez sur le poulet.
  • Servez le filet de poulet Sambre et Meuse accompagné des haricots verts.

Trucs de recette

  • Pour compenser les écarts gourmands, boudez les ascenseurs et les escaliers mécaniques !