Tutorial

Étapes 1 de 3

Utilisez pour les recette que vous n'aimez pas. Nous ne vous suggérerons plus de telles recettes.

Étapes 2 de 3

Utilisez pour sauvegarder la recette et voir davantage de recettes comme celle-là.

Étapes 3 de 3

Utilisez pour les recettes que vous voulez ajouter à votre liste d'épicerie. Nous vous aidons à bâtir une sélection variée.

Cette icône signifie qu'il s'agit d'une recette à base de poissons ou de fruits de mer. Poissons gras et blancs ainsi que mollusques, crustacés et autres fruits de mer Le symbole sur l'étiquette indique une recette plus riche que les autres en calories, en sel, en lipides ou en gras saturés. Voir toutes les étiquettes

Calderade de morue

00:50

Total : 50 min

00:10

10 min

00:40

40 min

4.75 0 5 8

évaluations

Ingrédients

2 portions
  • 200 g Morue
  • 160 g Pomme(s) de terre
  • 160 g Tomate(s)
  • 2 Oignon(s)
  • 1 Gousse(s) d'ail
  • 80 ml (⅓ tasse) Chapelure
  • 1 pincée(s) Herbes de Provence
  • 5 ml (1 cuillère(s) à thé (volume)) Piment(s) d'Espelette
  • 125 ml (½ tasse) Vin blanc
  • 5 ml (1 cuillère(s) à thé (volume)) Huile d'olive
  • 2 pincée(s) Sel
  • 2 pincée(s) Poivre

Étapes de préparation

  • Préchauffez le four à 350 °F.
  • Épluchez, rincez les pommes de terre et taillez-les en rondelles.
  • Mettez-les dans un saladier et couvrez-les d’eau froide.
  • Mondez les tomates et coupez-les en morceaux.
  • Épluchez l’ail et les oignons et émincez-les.
  • Coupez le poisson en dés.
  • Dans un plat à gratin huilé, faites des couches successives avec les oignons, le poisson, les tomates et les pommes de terre.
  • Toutes les deux couches, ajoutez herbes, ail et piment et continuez jusqu’à la fin des ingrédients.
  • Arrosez de vin blanc, couvrez de papier aluminium et enfournez.
  • Au bout de 35 minutes, parsemez la chapelure et remettez le plat au four sans le papier aluminium pendant 5 minutes.
  • Servez la calderade de morue bien chaude.

Trucs de recette

  • Aucun aliment n’est interdit ! Pris individuellement, il n’y a pas de bon ou de mauvais aliment, tout est une question de variété et d'équilibe.